• 14 février 2009

    C'est la fête des amoureux. Des amoureux de la poésie, du temps qui passe, des îles... cela évite le ridicule.

    J'essaie d'apprendre à mettre ce blog en forme, et à continuer d'y insérer le tas de photos prévu à cet effet. Ce n'est pas probant. Ce matin, j'ai ajouté une photo d'ensaïmada aux abricots dans la rubrique "restaurants". Je sais : j'ai une vie palpitante.

    Dès la lecture, les annonces publicitaires -en dessous- proposaient de perdre de "6 à 30 kg" (pourquoi pas de 60 à 300 kg, en s'y mettant à plusieurs ? un prix de gros, quoi).

    Je dis : c'est magique, l'informatique. Le mal et le remède directement sur la même page, rien à dire.

    Majorquement vôtre,


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :